Zen Dojo Zürich

 

Quand vous êtes dans le dojo avec des amis spirituels afin de pratiquer le grand et précieux zazen, n’oubliez surtout pas cette faveur. Celle-ci est plus importante que des liens terrestres qui ne sont pas éternels.

Taisen Deshimaru

La sangha est la communauté des personnes qui pratiquent. Elle est l’un des aspects de ce que l’on nomme dans le zen les trois trésors,  sans lesquels une pratique authentique n’est en définitive  pas possible. Tous les êtres se trouvent en situation d’interdépendance avec leur environnement. Dans la sangha, cette influence mutuelle est favorable à chaque personne qui pratique. On rencontre de véritables amis spirituels et on bénéficie de leur soutien sur la voie. C’est pour cette raison qu’il est important de s’harmoniser avec les autres dans le dojo, d’être comme le lait et le miel qui se mêlent parfaitement l’un à l’autre. A travers la pratique en commun, ensemble, la sangha devient un miroir de notre véritable individualité. Imprégnée par l’esprit de la pratique de zazen, elle nous permet de trouver la vraie liberté au-delà de notre égoïsme, d’être en harmonie avec notre environnement, mais sans nous y empêtrer.

Additional information